Levons notre verre au King : tout ce que vous ne saviez pas sur Elvis Presley

Peu importe combien d'années se sont écoulées depuis la mort du King of Rock'n'Roll, nous continuerons à parler de sa musique, de sa personnalité, et de son immense influence sur la musique et la culture à travers monde entier. En l'honneur de ce qui aurait du être le 82e anniversaire d'Elvis Presley, rappelons-nous quelques faits de sa vie, ses habitudes quotidiennes, et son influence plutôt inattendue sur un domaine bien spécifique. 

Par Denny Hoekstra - expert en Disques

Manger comme un Roi
Notre bien-aimé King avait un faible pour la nourriture grasse, ce n'est un secret pour personne (et avouons-le, qui n'en a pas ?!). Son plat préféré lui venait de son enfance au sud des États-Unis et est plutôt simple : un sandwich au beurre de cacahouète et à la banane Bien sûr, il y apporte sa propre touche personnelle en y ajoutant beaucoup de beurre fondu. Il y rajoutait aussi du bacon de temps en temps, lorsque l'envie lui prenait. Seulement quelques centaines de calories en plus après tout... 

Sa plus grande folie pourrait bien être celle où il décida de prendre l'avion, de Graceland à Denver,  une nuit en 1976... pour un sandwich. Oui, vous avez bien lu. Apparemment, Elvis aurait eu envie de manger un sandwich qu'il avait déjà mangé une fois à Denver appelé le Fool’s Gold Loaf. Sur un coup de tête, il embarque avec son équipe à bord de son jet privé pour se rendre à Denver. Le sandwich compte pas moins de 8000 calories (ce n'est pas une erreur) et coûtait 49,95 $ à l'époque (189 $ aujourd'hui). Cette folie aurait coûté à Elvis la modique somme de 16,000 $. C'est ce que nous appelons être accro à la junk food. 

Pendant ses plus jeunes années, le métabolisme d'Elvis lui était favorable et il arrivait à rester en forme, même avec son planning chargé et son style de vie. Mais la trentaine passée, sa taille commence à dénoncer ses mauvaises habitudes alimentaires. Dans les années 70, son poids atteint les 113 kilos. 


Saviez-vous que ...

1. Elvis avait un frère jumeau

Le 8 janvier 1935, la mère d'Elvis a donné naissance à des jumeaux. Malheureusement, l'un d'eux est mort-né. Les parents d'Elvis ont prénommé son frère Jesse Garon Presley, et Elvis portait comme second prénom Aron, de sorte qu'ils se souviennent toujours de leur second fils. Même si des années plus tard Elvis change son deuxième prénom en Aaron, il a toujours porté le souvenir de son frère, qui l'a transformé en une personne très spirituelle. Selon certaines histoires de son enfance, Elvis parlait à son frère jumeau dans sa chambre la nuit.

2. Il a survécu à une tornade

 En 1936, le jeune Elvis Presley avait seulement 15 mois lorsqu'il a survécu à une tornade à Tupelo, dans le Mississippi. La tornade a tué alors 216 personnes.

3. Il n'a jamais donné de spectacles en dehors de l'Amérique du Nord

Même si Elvis a vendu des millions de disques à travers le monde, et a donné des spectacles dans des centaines de salles aux États-Unis et quelques-uns au Canada, il n'a pas eu une seule performance en dehors de l'Amérique du Nord. La raison derrière cela était son manager, le Colonel Tom Parker, né aux Pays-Bas sous le nom de Andreas Cornelis van Kuijk. Apparemment, il avait le contrôle sur le programme d'Elvis, et la raison pour laquelle il n'a pas planifié de dates de tournées internationales, c'est qu'il résidait illégalement aux États-Unis, et qu'il avait peur de quitter le pays et de ne plus pouvoir y revenir.

Le monde de la bande dessinée

Le fait que le Roi ait grandement été inspiré par le héros de BD Captain Marvel Jr. n'est un secret pour personne, mais peu savent qu'Elvis Presley a lui aussi beaucoup influencé le monde de la bande dessinée. 

Dans la bande dessinée futuriste "Fantastic Four 2099" de Marvel, on peut voir son influence à travers un groupe religieux, les Elvingelicans, qui portent une adoration sans faille au King et attendent son retour. Dans une autre série BD, 'Nextwave: Agents of H.A.T.E. ', des drones maléfiques ressemblant à Elvis apparaissent, appelés sans surprise E.L.V.I.S. 

Un autre bon exemple est un roman BD de Rich Koslowski appelé "Le Roi". Le scénario raconte les tentatives d'un journaliste de révéler la véritable identité du "Roi", qui dans l'histoire, était un tellement un bon imitateur d'Elvis, que les gens commencent à se demander s'il est le vrai.

Au fil des ans, divers auteurs de bandes dessinées ont rendu hommage à Elvis Presley en le citant dans des bandes dessinées comme 'Teen Titans' ou en basant certains personnages sur lui, comme le Ghost Rider de Marvel.

---- Sur Catawiki, vous pouvez trouver des disques d'Elvis Presley et différents objets souvenirs sur nos ventes hebdomadaires de disques et de souvenirs. Regardez par vous-même !