Cinq des meilleures motos d’investissement à venir


Avec des taux d'intérêt et des rendements d'investissement bas, beaucoup de gens cherchent à placer leur argent dans des investissements plus tangibles: l'art, l'or, peut-être même une voiture classique ou une moto classique. Mais retenez bien que les motos se rangent facilement, elles ont moins de surface de carrosserie vulnérable que les voitures et les coûts sont plus bas que ceux des voitures. Comme toujours, les mots clés sont l'originalité (bien qu'il y en ait de tout à fait belles et spéciales), l’état, la rareté et la provenance, y compris les propriétaires célèbres. Voici les cinq meilleures motos d'investissement à venir.

 

Présenté par John Searle -  expert en motos

 

Yamaha XS650 1968

Lancée en 1968 comme une alternative fiable aux grosses bicylindrées britanniques des années 60, cette jolie Yamaha à cylindres jumelés possédait l'un des moteurs les plus avancés de son époque, et qui, selon la légende, doit un peu de son design à la voiture de sport Toyota 2000GT du film de James Bond «  On ne vit que deux fois ».

Ils ont dû réussir quelque chose de bien, car la même unité de base est restée en production jusqu'en 1985. Mais en dépit du fait qu'il n'y avait pas de fuite d'huile sur la transmission et qu’elle avait un démarreur électrique, les motards britanniques un peu bornés ont continué à préférer le kick-starter, alternative nationale incontinente. Le reste du monde, cependant, a bien perçu les avantages de cette belle Yam.  Aujourd'hui, vous aurez encore la chance de trouver un exemple non bricolé, bien qu'il y ait également de belles Flat Trackers un peu partout.
Cependant gardez-la dans son originalité et vous roulerez  avec un atout appréciable et fiable.

 

Rudge Ulster 1929

Alors que l'argent se déverse sur les Vincents et Brough Superiors, il existe d'autres motos d’avant la Seconde Guerre mondiale, qui sont toutes aussi dignes d'attention et toutes aussi bonnes à conduire.

La Rudge Ulster 500cc 45bhp (photo principale) a été nommée d’après la victoire de Graham Walker de 1928 dans le Grand Prix de l'Ulster - Graham, bien sûr, être le père de la Formule 1, Murray Walker. Une machine de grande allure, l'Ulster était effectivement une réplique de course avec un moteur avancé à quatre soupapes. Rudge a été sauvé de la faillite par l'IME pendant les années 30 et l'Ulster a connu une vie de production d'arrêt et de redémarrage, mais elle a triomphé à l'Île de Man au TT de 1930, en gagnant le prix d'équipe. Rare et chère, mais tout simplement charmante.

 

CRÉDIT: REX

Honda Fireblade 1992

Egalement connue sous le nom de CBR900RR, la première Fireblade était une superbe routière, conçue par le légendaire ingénieur Honda, Tadao Baba. L'objectif du projet était d'améliorer l’accélération par rapport aux meilleurs concurrents en utilisant la légèreté pour y arriver.

Rejetant l'ancien mantra « la course améliore la race», il a ciblé fanatiquement son économie de poids avec des modèles informatiques pour maintenir la force du cadre. Le moteur 122bhp, de 893cc et de 185kg en poids sec a donné la Fireblade, avec une tenue de route et une accélération phénoménales, et a virtuellement créé une nouvelle classe de moto. La Fireblade, incidemment, était une traduction erronée du mot "Lightning" du japonais. Beaucoup ont été construites, alors cherchez un exemple original des débuts avec un historique d’entretien complet.

Aprilia Moto 6.5 1996

Dessinée par Philippe Starck, la Moto 6.5 a été conçue pour les pérégrinations urbaines chiques, basée sur un moteur monocylindre à cinq soupapes inspiré du Rotax d'Aprilia. La selle étroite, la géométrie agile du cadre et le moteur nerveux lui ont donné une  grande maniabilité en ville, et la suspension douce la fait flotter au-dessus des nids de poule. Mais la machine n'était pas une grande routière, et a été rejetée par la communauté des motards purs et durs, perçue comme une moto pour hipsters métro-sexuels.

 

Honda Cub 1958

Conçue avec l'exigence qu'elle pourrait être conduite d’une main pendant que l'autre tiendrait un plateau des nouilles, la Honda 50cc step-thru moto fut aussi importante que le modèle Ford T, la Fiat 500 ou le scooter Vespa, en offrant la mobilité aux classes du monde du travail. Soichiro Honda et son homme d'argent, Takeo Fujisawa, ont arrêté le design dès la première fois, assurant ainsi la qualité, afin de ne pas se laisser s'embourber par les réclamations de garantie. Cadre brillant en acier pressé, avec une carrosserie en résine de polyester offraient un look distinctif. "Vous rencontrez les gens les plus sympa  sur une Honda", affirmait la publicité aux États-Unis et ça s'est avéré.


Investir dans les motos n'est pas pour ceux qui ont le cœur fragile, cependant si vous n'avez pas confiance, achetez à des vendeurs fiables ou sur des ventes aux enchères, comme Catawiki, qui emploient des experts qui supervisent les enchères.

×

Welcome back! Whilst you were away we added the functionality to view auctions and bid in pounds.