Interviews

Le Nintendo Game & Watch : la toute première console de jeu portable

Il y a longtemps de cela, bien avant les apps, les Nokia et même les Game Boys, il y eut les Nintendo Game & Watch. Il s’agissait d’une des premières consoles de jeu portables et le Game & Watch est souvent considéré comme le premier succès commercial de Nintendo. Il possédait pourtant un inconvénient majeur : on ne pouvait jouer qu’à un seul jeu. Regardons de plus près un des appareils les plus importants de l’histoire du jeu vidéo : le Game & Watch.

De la calculatrice à l’ordinateur
Gunpei Yokoi, ingénieur chez Nintendo, vit un jour un homme jouer avec sa calculatrice pour passer le temps en se rendant à son travail. Yokoi eut alors l’idée de créer une montre avec laquelle on pouvait jouer. C’est ainsi que l’histoire est née.

Avant la sortie des Game & Watch, les jeux vidéo bien que très populaires, étaient confinés aux arcades et à la maison. Certaines entreprises produisaient déjà des jeux portables, qui n’étaient pourtant pas très portables et dont la jouabilité laissait à désirer. La technologie LCD existait également déjà à l’époque et était devenue relativement peu coûteuse. Il n’était possible de jouer qu’à un seul jeu sur un Game & Watch, à cause de l’écran à cristaux liquides sur lequel les images du jeu étaient pré-imprimées. Cela limitait également la vitesse et la réactivité des jeux. Des technologies plus avancées étaient disponibles, mais leur utilisation aurait eu comme conséquence de diminuer l’autonomie des piles et d’augmenter les coûts de production. Yokoi insista : un prix bas était la clé de la réussite et selon lui les joueurs se souciaient moins d’une technologie tape-à-l’œil que d’un gameplay amusant.

Les bases d’une génération
Un grand nombre de consoles Nintendo puisent leurs origines dans les Game & Watch. L’écran double, sorti en 1982 et permettant de doubler le plaisir de jeu, a clairement inspiré la série des Nintendo DS.

Une des innovations les plus importantes, cependant, nous paraît évidente aujourd'hui. Yokoi avait compris que le joystick traditionnel n’était pas adapté à un jeu portable, car il prenait trop de place. Au lieu de cela, les premiers Game & Watch étaient équipés de boutons pour effectuer des actions simples. La sortie de Donkey Kong en 1982 vit l’apparition du D-pad, une grande avancée. Le D-pad est le pad en forme de croix et il a posé les bases de tous les jeux vidéo portables suivants.

Un hommage aux Game & Watch
La plupart des enfants nés dans les années 90 ou après ne se souviendront sans doute pas des Game & Watch, même s’ils ont pu entendre parler de Mr. Game & Watch. Il s’agit d’un personnage de la série Super Smash Bros qui fut un hommage aux différents personnages des jeux Game & Watch comme Ball, Fire, Chef et Oil Panic. Même si le personnage est muet, il émet les mêmes bips que dans le jeu original.



Le début de quelque chose de nouveau
Nintendo arrêta la production du Game & Watch en 1991. Le dernier jeu, Mario the Juggler, était un hommage au tout premier Game & Watch : Ball. La boucle, une fois de plus, était bouclée. Les Game & Watch ont ouvert la voie à la Game Boy, entrant ainsi dans l’histoire.

Vous collectionnez les vieux jeux vidéo ? Allez faire un tour sur la vente aux enchères Game & Watch de cette semaine et jetez un œil sur nos ventes hebdomadaires d'ordinateurs et de jeux vidéo. Certains jeux anciens valent très chers ; aussi si vous souhaitez vendre les vôtres, inscrivez-vous comme vendeur.

Lots d'exception de la semaine
Partagez cette page