Achetez et vendez des objets d'exception dans nos ventes aux enchères
Toutes nos ventes

Comment contacter Catawiki par téléphone ?

Ou appelez notre numéro international : +31 85 8881 501. Les tarifs de votre opérateur s'appliquent pour un appel à l'international.

Vous trouverez les réponses aux questions les plus fréquemment posées sur cette page : Aide

La sélection de la semaine

La plus ancienne Vespa au monde !

Symbole du savoir-faire italien, la Vespa est le scooter le plus connu et le plus apprécié au monde. Nous proposons en vente cette semaine, sur Catawiki, la plus ancienne Vespa encore en existence ! Vous vous demandez quelles sont ses origines ? Pour en savoir plus sur les créateurs de cette machine de légende, notre expert Davide Marelli nous plonge au cœur du mythe.


  Par Davide Marelli - expert en Motos de collection


Le « motorscooter »

L’emblématique Piaggio est née dans le contexte de la Seconde Guerre mondiale. Le bouillonnant Enrico Piaggio, directeur d’une entreprise de construction ferroviaire et aéronautique, aimait se tenir au courant des dernières nouveautés technologiques aux Etats-Unis. Lors d’un voyage, il découvrit le « motorscooter » : un véhicule motorisé à deux roues, de petite cylindrée et avec des roues de petit diamètre, utilisé pour les déplacements urbains. Très léger, il pouvait être facilement transporté sur une remorque ou en bateau. En fait, le phénomène du scooter aux Etats-Unis remontait aux années 20 et aux années 30, puisque l’on pouvait déjà en voir des dizaines de milliers d’exemplaires sillonner les villes. Au cours de la guerre, les usines de Pontedera furent détruites dans les bombardements alliés et la production transférée dans plusieurs localités piémontaises. Piaggio demanda alors à ses ingénieurs de concevoir une nouvelle moto : un véhicule destiné à tous, et envisager comme un nouveau départ après la guerre. En fait, dans les premiers documents, le nouveau véhicule est désigné sous le nom de moto - et non de scooter.


Le premier projet : Paperino

De 1944 à 1945, plusieurs projets voient le jour. Le premier, appelé MP5 est le fruit de l’ingénieur Renzo Spolti. La motocyclette de Spolti, appelée « Paperino » montre déjà certaines caractéristiques typiques de la Vespa : une structure en tôle, sans cadre tubulaire ainsi qu’une protection totale du pilote contre la poussière, et l’huile du moteur, lequel est entièrement dissimulé sous une coque en tôle.




Une centaine d’exemplaires, environ, du modèle MP5 seront fabriqués. Enrico Piaggio, en revanche, n’était pas complètement satisfait de ce modèle et demanda à un autre ingénieur de le modifier.


Corradino D'Ascanio prend la tête du projet

Corradino d’Ascanio était un ingénieur aéronautique qui travaillait déjà pour l’entreprise de Piaggio. Il se qualifiait lui-même « d’inventeur », à cause de sa nature peu orthodoxe… il avouait même détester les motos ! D’Ascanio est le vrai père de la Vespa… Piaggio le choisit précisément pour son esprit critique intransigeant envers tous ses véhicules, et notamment les deux-roues.




Le projet MP6 (Moto Piaggio no. 6) peut véritablement être considéré comme la première Vespa. D’Ascanio ne rejeta pas complètement le modèle dessiné par Spolti : en fait, l’avant des deux véhicules est presque identique. Il déplaça en revanche le moteur vers l’arrière, à droite de la roue arrière. De cette façon, il libérait un espace central - servant à la fois à relier les parties avant et arrière du véhicule, et également comme repose-pied. Plus besoin désormais d’enjamber le scooter ! Le moteur est protégé par une coque ronde, que l’on retrouve également à gauche, pour des raisons de symétrie et capable de contenir des outils. Le moteur est un monocylindre à deux-temps, à refroidissement par air forcé. Cette solution était nécessaire pour assurer un bon refroidissement du cylindre qui, parce qu’il était sous la coque en aluminium, ne pouvait être refroidi par la simple circulation de l’air. Et depuis 71 ans de production de Vespa, cette conception est toujours la même.



Naissance de la « Série 0 »

En 1946, soit un an après la fin de la guerre, la première Vespa fut mise en vente. Il s’agissait d’un modèle de 98 cm3 (un modèle de 125 cm3 fut produit exclusivement pour les marchés étrangers). Ce modèle possédait des caractéristiques uniques, le différenciant du modèle suivant, le 125 de 1948. Le Vespa 98 n'a pas de suspension arrière, et en deux ans de présence sur le marché, de 1946 à 1948, environ 15 000 exemplaires furent produits. Les 60 premiers sont connus sous le nom de « Série 0 ». Chaque Vespa de la série 0 était faite à la main, depuis le pliage des tôles jusqu’à l’assemblage et la soudure. Le numéro de cadre, à partir de 1001, était imprimé sur différentes parties du scooter, car l’ouvrier devait adapter à la main chaque pièce. Ce numéro peut être trouvé sur le châssis lui-même, sur la selle, sur le carénage, sur les profils en aluminium du repose-pied, et même sur l’échappement. A la suite de ces 60 premiers exemplaires, la fabrication fut industrialisée, en confiant la production des pièces en acier à des sous-traitants, dont Alfa Roméo. Aujourd'hui, seuls subsistent 3 Vespa de la série 0. Le plus ancien, avec le numéro de série 1003 (la troisième Vespa produite) est en vente actuellement sur Catawiki.



 


Si vous voulez en savoir plus sur cet objet unique au monde, rendez-vous sur nos ventes aux enchères de Deux-roues. Vous aurez la possibilité de faire vos offres jusqu'au 28 mars sur la plus ancienne Vespa existante, ainsi que d’autres modèles de collection !

Créez gratuitement votre compte Catawiki

Vous serez impressionné par la sélection impressionnante d’objets uniques proposée chaque semaine sur Catawiki. Inscrivez-vous dès aujourd’hui et explorez nos ventes hebdomadaires préparées par notre équipe d’experts reconnus.

Créer un compte
Partagez cette page