Conseils vendeurs

Conseils d’expert pour déterminer la valeur de vos objets aux enchères

Vous avez une boîte dans votre grenier contenant de vieux objets ? Ou bien vous avez reçu des antiquités lors d’un héritage ? Ce sont peut-être des choses que vous avez depuis votre enfance mais dont vous n’avez aujourd’hui plus l’utilité ? Si vous possédez un objet ancien, comme une bande dessinée, un bijou précieux ou une peinture, sachez qu’il peut avoir une grande valeur lors de sa revente dans une vente aux enchères. Mais comment déterminer cette valeur ? Les conseils de notre équipe d'experts vous aideront à estimer plus précisément la valeur de vos objets.

1. Sa rareté
La rareté est sans doute un des facteurs les plus importants pour déterminer la valeur d’un objet de collection. Un article est rare quand il n’en existe que peu d’exemplaires en circulation ou même mieux, lorsqu’il est unique ! Par exemple, une figurine Hummel dont seulement 2 000 exemplaires ont été fabriqués ou la toute dernière bouteille de vin d'un millésime particulier. Si quelque chose est disponible en grande quantité, les collectionneurs ne paieront généralement  pas autant que s’il s’agit d’un objet rare et unique. Faites des recherches pour savoir si votre article, lors de sa sortie, était une édition limitée ou une série unique ou pour savoir s'il y a quelque chose d'inhabituel dans sa conception, son style ou ses caractéristiques. Rappelez-vous, si peu de personnes l'ont, beaucoup de personnes le voudront !


2. L’ancienneté de l'objet
Très souvent, plus votre objet est ancien, plus il a de chances d’avoir de la valeur. En effet, avec le temps, les objets et les articles de collection peuvent être perdus ou détruits ou les matériaux dans lesquels ils sont fabriqués peuvent tout simplement ne pas résister à l'épreuve du temps. Ainsi, si vous avez un objet exceptionnellement ancien (que l’on considérera généralement comme une antiquité s'il est ancien de 100 ans ou plus), il est probable qu’il n’en existe plus qu’un très petit nombre d’exemplaires, ce qui peut augmenter la valeur de votre objet. Cependant, la rareté prime sur l'ancienneté : si vous possédez un vieil objet dont il existe en circulation encore un grand nombre d’exemplaires, il est moins probable qu'il soit précieux, quel que soit son âge. La datation de votre objet peut être un défi si vous ne connaissez pas son origine, mais recherchez des marques, des inscriptions ou des poinçons sur l'objet afin de déterminer sa date de fabrication. Même si vous n’arrivez pas à trouver la date exacte à laquelle il a été fait, connaître la décennie ou le siècle est une bonne piste pour déterminer l'histoire d'un objet, une information qui intéresse toujours les collectionneurs.

3. L’état
L’état est la condition dans lequel se trouve un objet. Savoir dans quelle mesure il a survécu à l'épreuve du temps est un facteur important dans la détermination de la valeur. Par exemple, si des éléments tels que la rouille, la décoloration, la corrosion, les égratignures ou autres dommages ont laissé leurs traces sur un objet, cela pourra en diminuer la valeur. Une pièce en excellent état aura, bien entendu, une valeur plus élevée qu'une pièce comparable en mauvais état. Et pour une valeur encore plus grande, un objet neuf dans sa boite d’origine ou avec ses étiquettes encore intactes vaudra toujours plus.


4. La marque ou le fabricant
Pour beaucoup de types d'objets à collectionner, il est courant que certaines marques ou certains fabricants tendent à intéresser davantage les acheteurs potentiels que d'autres. Il y a plusieurs raisons à cela. Parfois, une entreprise n'existe plus ou un designer n'exerce plus et, par conséquent, leurs produits sont en quantité limitée. Ou bien la marque ou l’artisan ont la réputation de produire des articles de qualité exceptionnelle ou fabriquer à la main. Si vous en avez la possibilité, examinez l'étiquette, l'emballage ou le socle de l'objet afin d’essayer d’identifier sur votre article le nom du créateur ou une marque de fabricant. Vous pouvez ensuite tenter de découvrir si ce nom ajoute de la valeur à votre objet.


5. Son lieu de fabrication
Le lieu ou le pays où l’article a été créé peut être un facteur de sa valorisation. Par exemple, les marques d'affranchissement d'un timbre ou l'origine d’une pièce de monnaie peuvent permettre de comprendre le contexte historique ou social de l'article. Encore une fois, cherchez des marques ou des points de référence qui pourraient vous orienter dans la bonne direction.

6. Les restaurations
Des restaurations importantes ont généralement tendance à réduire la valeur de la plupart des objets de collection. Idéalement, un objet devrait être dans son état d’origine, sans aucune altération. Bien sûr, cela dépend de l'objet. Des réparations de base sur des objets mécaniques comme une machine à écrire ancienne ou un train afin de garantir leur bon fonctionnement sont considérées comme acceptables. Des restaurations plus importantes, en revanche, diminueront la valeur de l’objet. En règle générale, toute restauration doit être obligatoirement effectuée par un professionnel, en n'utilisant que des pièces ou des outils d'origine.


7. La qualité
La qualité ne doit pas être confondue avec l’état. La qualité d'un article inclut la qualité de fabrication, la qualité des matériaux utilisés et le niveau de qualité de l'artisanat. Bien sûr, un objet de haute qualité, quel qu'il soit, suscitera toujours plus d'intérêt chez les enchérisseurs qu'un article similaire, de qualité moindre.

8. Son histoire
Votre article possède-t-il une histoire intéressante ? A-t-il peut-être joué un rôle dans un épisode historique important ? A-t-il été utilisé par quelqu'un de célèbre ? Si votre objet a une pertinence particulière, en particulier si cela a été documenté à la télévision, dans les journaux ou dans les livres d'histoire, il est susceptible d’obtenir un prix plus élevé aux enchères. Même si l'histoire de votre objet n'est pas célèbre de par le monde entier, essayez d’en retracer la provenance, depuis sa production. Un tel historique est susceptible de déboucher sur un prix de vente plus élevé. Le cas échéant, des documents ou des pièces administratives tels que reçus ou photos de famille de l'objet utilisé peuvent aider à fournir le contexte, la provenance et son historique. Aussi, conservez précieusement ces documents !


9. « Le truc en plus »
Qu'est-ce que le « truc en plus » ? Il s’agit sans doute de la chose la plus difficile à définir. Parfois, un objet possède tout simlement toutes les qualités requises pour atteindre des sommets aux enchères. Prenez, par exemple, cet appareil vintage pour découper les aliments ou ce « pôle Pikachu » de Pokémon. Si c'est à couper le souffle, si cela vous fait tourner la tête, il y a alors de fortes chances pour que cela fasse le même effet aux acheteurs… et que vous soyez donc assis sur une mine d’or !


Autres points à considérer
Ce guide généraliste peut être utilisé pour vous donner une idée de base de la valeur de votre objet, mais il n'est bien sûr pas exhaustif. Et peu importe la quantité d'informations que vous avez sur votre objet, il est difficile de savoir avec certitude à quel prix votre objet se vendra dans une vente aux enchères. Il y a toujours un certain nombre de facteurs imprévisibles qui peuvent aussi avoir une influence :

1. Les goûts personnels
D'une manière générale, tout objet vaut la somme que quelqu’un est prêt à mettre pour l’acheter. Comme le veut l’adage, « le rebut d'une personne peut être le trésor d'une autre ». Par exemple, vos vieux soldats miniatures, apparemment sans valeur, pourraient être la pièce manquante dans la collection d'une autre personne. Les préférences personnelles sont un facteur insaisissable qui peut affecter le prix de vente d'un objet.

2. Au bon endroit, au bon moment
Souvent, la chance et un bon timing interviennent. Il y a toujours la possibilité que votre lot se vende à un prix beaucoup plus élevé - ou beaucoup plus bas - que prévu en fonction de facteurs extérieurs. Les modes saisonnières, les événements mondiaux, les actualités et le marché général de vente de votre objet peuvent affecter la popularité des articles.  

3. La valeur sentimentale
Vous pourriez avoir un objet extrêmement ancien et rare en excellent état qui, en théorie, pourrait se vendre très bien aux enchères, mais auquel vous êtes très attaché. C'est à vous de déterminer si vous souhaitez ou non le mettre aux enchères.


Il est toujours conseillé de jeter un coup d'œil à nos ventes aux enchères pour savoir si des objets similaires aux vôtres sont disponibles, s'il s'agit d'un lot populaire et à quel prix il se vend. Les points abordés ci-dessus devraient vous aider à vous faire une idée de la valeur de vos biens.

Si vous êtes prêt à vendre, l’étape suivante est facile. Inscrivez-vous en tant que vendeur gratuitement pour ensuite proposer vos objets dans nos ventes aux enchères. Catawiki rend la vente en ligne de vos objets sûre, pratique et lucrative !

Vous souhaitez plus de conseils ? Découvrez les guides de nos experts sur les timbres, les articles de mode vintage et les minéraux.

Créez gratuitement votre compte Catawiki

Vous serez impressionné par la sélection impressionnante d’objets uniques proposée chaque semaine sur Catawiki. Inscrivez-vous dès aujourd’hui et explorez nos ventes hebdomadaires préparées par notre équipe d’experts reconnus.

Créez un compte
Partagez cette page
Close Created with Sketch.
Pas encore inscrit(e) ?
En créant gratuitement votre compte Catawiki, vous pourrez faire des offres sur n’importe lesquels de nos 50 000 objets d’exception proposés en vente chaque semaine.
Inscrivez-vous maintenant !