La sélection de la semaine

Sélection d’Experts : Surya Rutten sélectionne pour vous les plus belles pièces des ventes d’art asiatique de la semaine

Par Surya Rutten | 9 janvier 2019

Dans notre rubrique Sélection d’Experts, l’un de nos experts partage avec vous certains objets, figurant dans nos ventes aux enchères, qu’il affectionne tout particulièrement. Cette semaine, notre Expert en art et objets asiatiques, Surya Rutten, a sélectionné pour vous quatre objets issus de notre collection privée néerlandaise exclusive (11 - 19 janvier 2019).

1. Statues d’un groupe de shitennō protecteurs bouddhistes

Il est très rare de tomber sur un groupe complet de shitennō, statues protectrices bouddhistes. Les shitennō sont les protecteurs bouddhistes des quatre directions. Ils conjurent le mal, gardent la nation, et protègent le monde des esprits malfaisants, d’où le terme japonais Gose Shitennō 護世四天王, littéralement « quatre rois divins protecteurs du monde ». Chacun d’entre eux représente une direction, une saison, une couleur, une vertu et un élément.


2. Grande poterie de chameau de Bactriane accroupi et son cavalier étranger

Les beaux chameaux, imposants et exotiques, comme celui présenté dans ce lot sont d’une importance scientifique à ne pas négliger, en plus d’être particulièrement décoratifs. La plupart des informations dont nous disposons sur la vie de la dynastie Tang proviennent de découvertes archéologiques. Elles témoignent de la peur de la mort de ces monarques et de leur désir de recréer le mode de vie et le confort vécus dans leur présente vie. Des bêtes impressionnantes tel ce chameau devaient alors accompagner le défunt dans son voyage vers l'au-delà.

Le chameau à deux bosses de Bactriane était une bête exotique présente en Chine sous la dynastie des Han ; il était réputé pour sa capacité à survivre dans des conditions de chaleur extrême, de froid glacial et malgré le manque d'eau inévitable lors des traversées du désert. Les chameaux sont rapidement devenus le symbole du commerce sur la route de la soie et donc de la richesse et de la nature cosmopolite de la Cour des Tang. Ce n’est pas une coïncidence si l’homme monté sur ce chameau est clairement d’origine étrangère étant donné son accoutrement.


Début de la dynastie Tang (618-907) | Pigment d’origine Le résultat d’un test par thermoluminescence est cohérent avec la datation de l’objet. Le résultat du test par rayon X # KP 179-2/01 est également cohérent avec la datation de l’objet. Longueur : 55 cm; hauteur : 53 cm. 3 pièces. Exemples de chameaux de la dynastie Tang, non-vernis et avec vernis sancai, comptant parmi les collections de musées majeurs dont le British Museum, le Musée Guimet et le Metropolitan Museum of Art. Provenance : Ancienne et importante collection privée allemande, M. W. R., Wiesbaden, constituée avant 1995. 

3. Une grande statue en bronze de Zhenwu de Chine, dynastie Ming (1368-1644)

Zhenwu (真武) ou Zhenwudadi (真武大帝 "Vrai Guerrier Grande Divinité"), est une divinité dans la religion chinoise, l’une des plus haut placée dans la hiérarchie du taoïsme. Il est vénéré en tant que dieu puissant, capable de contrôler les éléments et doté de pouvoirs magiques. Il est identifié comme le dieu du Nord Heidi (黑帝 "Divinité Noire") et est adoré en particulier par les adeptes des arts martiaux. Il est le dieu protecteur de Hebei, du Henan, de la Mandchourie et de la Mongolie.


4. Une armure de samouraï de haute qualité, Kiritsuke Kozane 2-Maï Dou Gusoku, signée, de l’ère Edo, ca. 1650.

Samouraï signifie « celui qui sert ». Les membres de la caste des samouraïs observaient un code de conduite strict appelé bushido ou « la voie du guerrier ». Le port de la bonne armure et des armes appropriées étaient des aspects essentiels de la vie du samouraï. Il s’agit d’un ensemble original comprenant un casque koboshi kabuto, un masque de fer Menpo et une plaque de protection de la gorge en fer de garde yodare-kake.

Les kiritsuke hon kozane dō sont inspirées de la constitution d'une armure lamellaire, mais au lieu d'être fabriquées à partir de véritables échelles individuelles, les kiritsuke kozane sont en fait constituées de longues lames (en bandes ou en rangées) d'armures assemblées, formant une armure laminaire.


Sode, plaques protège-épaules en fer. Kote, protection de bras. Haidate, protection de cuisse. Suneate, protection de menton. Toutes les parties de l’armure sont conservées dans les deux boîtiers d’origine.

À propos de la collection privée néerlandaise

Cette collection néerlandaise présente un beau mélange d’éléments chinois, japonais et tibétains ainsi que des statues de toutes les périodes de l’histoire et qui sauront satisfaire les amateurs des arts de la Chine, du Japon et du Tibet. Tous ces objets ont été sélectionnés avec les mêmes standards de qualité. Ces magnifiques objets s’adressent non seulement aux collectionneurs, mais également aux amateurs à la recherche d'un objet exceptionnel ou d'un élément de décoration qui sort du lot pour leur intérieur. Une sélection d’objets intéressant aussi bien le collectionneur néophyte que le collectionneur chevronné pour une très belle vente aux enchères d'art et antiquités asiatiques.

____________________

Découvrez ces objets et bien plus encore dans la vente de collection privée néerlandaise de cette semaine.

À découvrir Antiquités japonaises | Samouraï japonais | Art asiatique

Autres articles qui pourraient également vous intéresser :

Créez gratuitement votre compte Catawiki

Vous serez impressionné par la sélection impressionnante d’objets uniques proposée chaque semaine sur Catawiki. Inscrivez-vous dès aujourd’hui et explorez nos ventes hebdomadaires préparées par notre équipe d’experts reconnus.

Créez un compte
Partagez cette page
Close Created with Sketch.
Pas encore inscrit(e) ?
En créant gratuitement votre compte Catawiki, vous pourrez faire des offres sur n’importe lesquels de nos 50 000 objets d’exception proposés en vente chaque semaine.
Inscrivez-vous maintenant !