Interviews

Comment les milléniaux sont en train de changer le marché des voitures de collection

Rédigé par Beulah | 9 juillet 2019

Les milléniaux sont-ils en train de tuer le marché des voitures de collection ? Non. Sont-ils en train de le changer d'une façon intéressante et innovatrice ? Absolument ! Dans l'idée de découvrir l'influence des personnes nées entre 1981 et 1996 sur le marché des voitures de collection, nous avons discuté avec nos Experts Jan-Bart Broertjes et Manuel Garriga.

Bonjour Jan-Bart, vous avez déjà mentionné que les milléniaux sont plus susceptibles de collectionner les voitures qu'ils ont vues à la télévision et dans les jeux vidéo. Pouvez-vous nous en dire plus à ce propos ?

Jan-Bart : Posséder et conduire une voiture de collection est un excellent moyen de réaliser ses rêves d'enfance. Avec le changement de génération, cela signifie que le marché des voitures de collection s'oriente vers des voitures plus récentes. La voiture sur l'affiche que vous aviez au-dessus de votre lit quand vous aviez 10 ans peut aujourd’hui être dans votre garage ! La DeLorean qui voyage dans le temps dans « Retour vers le futur » en est un bon exemple. Ou peut-être l'une des voitures dans la série de films Fast & Furious ou la Ferrari de Crockett de Deux flics à Miami. Si vous étiez fan de jeux vidéo, vous pouvez souhaiter posséder une des voitures de Grand Theft Auto. 


Retour vers le futur avec la voiture DeLorean DMC-12

Beaucoup de critiques sont enclins à s'acharner sur la façon dont les milléniaux « tuent » certaines industries. Craignez-vous que les milléniaux « tuent » également le marché de la voiture de collection ?

Jan-Bart : Je ne suis pas si inquiet, il n'y a pas de marché de l'immobilier ou du diamant de collection [certains des autres marchés que l'on accuse les milléniaux de détruire]. La façon dont nous nous transportons passe par des changements très importants. La mobilité s'oriente vers des véhicules électriques, autonomes et collectifs. Les voitures de collection sont déjà un créneau dans l'industrie de la mobilité et il en sera toujours ainsi. Les vraies classiques (de plus de 40 ans) sont souvent exemptés de la réglementation et peuvent donc toujours rouler dans les villes où les diesels sont interdits.

Bien sûr, sur le marché des voitures de collection, les choses évoluent. Les tendances que nous observons sont, par exemple, la conversion des voitures de collection à l'énergie électrique, ce qui les rend durables. Il y a aussi des exemples de propriété collective, même si ce n'est pas encore une réussite. Les voitures d'avant-guerre sont de plus en plus difficiles à vendre car moins de gens peuvent s'y identifier. Les marques de renom sont toujours importantes (Porsche, Ferrari), la génération X ressent un lien très fort avec ces véhicules.

Peut-être que le marché des voitures de collection va se rétrécir dans les pays traditionnels (Europe, USA) mais l'intérêt se développe (en Chine, en Asie et en Russie) ce qui va booster le marché. Les salons d'automobiles anciennes sont très populaires en Russie. La Chine est très restrictive en ce qui concerne l'entrée des voitures anciennes, mais il y a certainement une demande dans ce pays.


Manuel, vous avez beaucoup travaillé dans nos ventes de youngtimers. Que pensez-vous de la nouvelle génération de voitures ?

Manuel : La plupart des youngtimers et des futures voitures de collection comportent de nombreux composants plastiques et électroniques qui, par nature, deviennent très difficiles ou simplement impossibles à restaurer. Le remplacement par de nouvelles pièces sera la seule option, mais il n'est pas facile de savoir si toutes ces pièces seront stockées par les fabricants.

D'autre part, selon certaines sources, « l'art ancien de la restauration d'une voiture à l'aide de son manuel et de ses connaissances techniques complexes est en train de disparaître, car une nouvelle génération de mécaniciens sont formés en utilisant des voitures dont l'entretien repose sur des diagnostics informatiques ».

Il s’agit de l'avis de Philip Warner, cofondateur de Car and Classic : « Les prix ont chuté et c'est en partie à cause de la grave pénurie de mécaniciens qualifiés. Cela rend leur avenir incertain. La génération d'aujourd'hui s'attend à tout réparer avec leur iPhone. Ils sont formés pour dépendre du diagnostic informatique sans ouvrir le capot. Malheureusement, l’image du mécanicien aux mains barbouillés de graisse est en train de disparaître ».

D'autres experts affirment que les nouveaux mécaniciens sont formés pour travailler sur une voiture aussi vite que possible, plutôt que d'investir le temps et l'attention souvent nécessaires pour les véhicules plus anciens. Ce qui laisse songeur...


Le coût inférieur des sorties de grange compense-t-il les frais de restauration ?

De plus en plus de gens vivent en ville, souvent sans garage. Remarquez-vous une diminution de l'intérêt pour les voitures qui demandent beaucoup entretien ? Ou le coût d'avoir recours à un restaurateur est-il compensé par les prix inférieurs des sorties de grange ?

Jan-Bart : Il est vrai que posséder en ville une voiture de collection (ou n'importe quelle voiture) est parfois complexe. Cependant, je pense que les changements dans les modes de transport peuvent en fait libérer de l'espace pour conserver une voiture de collection si vous n'êtes plus un conducteur quotidien ! Je pense aussi qu'il y a une demande pour un nouveau service où votre voiture est gardée et entretenue et quand vous souhaitez l'utiliser, vous la récupérez (peut-être même qu'elle peut être livrée à votre porte - je viens de trouver l’idée, à l’instant, pour un business plan...).

Avec les voitures de collection, il est important de ne pas raisonner simplement en termes de conduite. Restaurer une voiture, ou simplement la bricoler, peut être une grande partie de l'expérience du propriétaire. La plupart des voitures de collection ne roulent pas, les propriétaires se contentent de les posséder pour avoir un sujet de conversation. Une sortie de grange intacte peut être appréciée simplement pour ce qu'elle est : vous la garez dans votre garage et vous en profitez avec vos amis.


Étant donné les récents changements apportés par les milléniaux entrant sur le marché des voitures de collection, avez-vous des prédictions sur ce qui pourrait arriver quand la génération Z commencera à acheter des voitures ?

Jan-Bart : L’essence même de la génération Z consiste à exprimer une identité individuelle. La consommation devient donc un moyen d'expression. Pour l'instant, l'accent est mis sur les voitures de collection telles qu’elles étaient en sortie d’usine. Il s'agit d'une façon très précise d'en apprécier l'authenticité. Je pense qu'à l'avenir il y aura plus d'intérêt pour les voitures modifiées (uniques, personnelles). Comme par exemple la Magnus Walker et la Porsche RWB. Et aussi des voitures converties à l'électricité pour les rendre plus respectueuses de l'environnement.

Je suis un peu inquiet à l'idée qu'une génération grandisse avec un transport autonome, sauront-ils encore conduire ? Mais je pense qu'une voiture de collection peut offrir un caractère unique, elle vous donne l'occasion de vous exprimer et de trouver la liberté en choisissant non seulement votre propre destination, mais aussi la manière dont vous vous y rendez. Elle vous donne un sentiment de « contrôle ». Une voiture de collection peut aussi être tout à fait éthique, en utilisant quelque chose d’ancien de manière durable, soit en se convertissant à l'électricité, soit en utilisant des carburants propres.

____________________

À découvrir Voitures de collection | Youngtimers | Sorties de grange

____________________

D’autres articles qui pourraient également vous intéresser :

Créez gratuitement votre compte Catawiki

Vous serez impressionné par la sélection impressionnante d’objets uniques proposée chaque semaine sur Catawiki. Inscrivez-vous dès aujourd’hui et explorez nos ventes hebdomadaires préparées par notre équipe d’experts reconnus.

Créez un compte
Partagez cette page
Close Created with Sketch.
Pas encore inscrit(e) ?
En créant gratuitement votre compte Catawiki, vous pourrez faire des offres sur n’importe lesquels de nos 50 000 objets d’exception proposés en vente chaque semaine.
Inscrivez-vous maintenant !