Autres

L’histoire de Giorgio Armani en trois costumes

Rédigé par Beulah | 17 juillet 2019

Les costumes reviennent à la mode et nous revenons sur celui qui est à l'origine de notre amour pour le fameux vêtement sur mesure : Giorgio Armani, un couturier qui pouvait créer aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Il est temps de se pencher sur quelques créations d'Armani les plus emblématiques.

Le costume déconstruit

Les adeptes de la mode contemporaine ont l’habitude qu’Armani fasse parler de lui. Il a été le premier couturier à retransmettre en streaming live un défilé de mode, le premier à proscrire les modèles avec un IMC dangereusement faible et il fut à l’origine des tenues époustouflantes de Lady Gaga pour ses tournées Born This Way et Monster Ball. Étonnamment, l'une des innovations les plus durables d'Armani n’a jamais fait les gros titres : le blazer.

Richard Gere portant (presque) un costume Armani dans American Gigolo

Giorgio Armani a fondé sa maison de couture éponyme en 1975 avec une collection pour homme. En adoucissant la silhouette du traditionnel costume il s’est fait connaître pour ses célèbres blazers, au point de se faire surnommer le roi des blazers. Les vestes non structurées constituent également une grande partie de la première collection pour femme d’Armani. Ce changement est plus qu’évident dans American Gigolo, la première collaboration hollywoodienne d’Armani, où la veste de costume de Richard Gere semble flotter sur ses épaules.

Les costumes femme d’Armani étaient tout autant révolutionnaires. Sous l’impulsion de sa sœur, Armani a utilisé des tissus raffinés et légers d’homme pour réaliser un costume femme « déconstruit ». Et bien sûr, une fois qu’Armani eut déconstruit notre conception du « power dressing », il fit un véritable tour de force en le réinventant...

Le power suit

Les années 1970 ont vu un nombre sans précédent de femmes entrer sur le marché du travail, en particulier dans les bureaux. Ces professionnelles avaient besoin d’une garde-robe qui les aiderait à s’affirmer dans diverses situations de travail, un milieu encore sexiste, sans pour autant les faire se sentir comme des « petites filles déguisées en hommes ». Le visionnaire Giorgio Armani et ses épaulettes défiant la gravité créa le « power suit ».

« Je ne dirais pas que le power était une réflexion du féminisme », explique Armani dans cette interview avec Atlas Corps. « Il a plutôt été inspiré par une vraie nécessité à laquelle j’ai répondu avec une invention pragmatique qui a eu un fort impact social. Tout a commencé avec mon désir de créer des vestes simples et douces, dans lesquelles le porteur pouvait se mouvoir librement et naturellement. Je me suis vite rendu compte que les femmes, avec leurs vies professionnelles de plus en plus remplies, avaient besoin de vêtements aussi confortables que ceux des hommes. Elle avaient besoin d’un habit qui leur donnerait de la dignité, une attitude qui les aiderait à surmonter les obstacles dans leurs vies professionnelles. »


Collection Armani S/S 1989

Armani n’était pas le premier couturier contemporain à reconnaître le potentiel des épaulettes, cet éclat de génie revient à Barbara Hulanicki chez Biba, mais le couturier italien a eu l’audace de faire du power dressing la norme. Avant Armani, les épaulettes étaient soit anguleuses soit capricieuses. Les hipsters de Victoria et de Soho les ont adoptées quand les autres étaient encore dubitatifs à leur égard. Les lignes épurées et la couture propre d’Armani ont démontré que les femmes aux épaules larges pouvaient être très élégantes, et même féminine.

Et quand la couturière Sandy Powell dut recréer l’authentique garde-robe du trader des années 1990 pour Le Loup de Wall Street, elle alla directement chez Armani.

Le costume sport

Les athlètes comme égéries de mode est un phénomène encore relativement récent, et qui continue de se populariser ; grâce à l’accès accru du public à l’image de leurs idoles sur les réseaux sociaux, et, vous l’aurez deviné, à Giorgio Armani. Sportif revendiqué, Armani compte parmi les grands couturiers qui allient haute couture et excellence sportive. En plus de concevoir des tenues pour les athlètes olympiques, les basketteurs et les footballeurs, Armani a également conçu les maillots de l’équipe nationale anglaise de football ainsi qu’une ligne de vêtements inspirés par le joueur ukrainien Andriy Shevchenko.

Une fois de plus, les normes établies de la mode ont été bouleversées par Armani. Il a pris des costumes rigides pour les déconstruire en les adaptant pour une élégance sur mesure. En prenant un habit pour homme et en le réinventant pour les femmes, il pavait déjà la route au sport pour embrasser à son tour son élégant potentiel. Armani a souvent parlé des défis que peut présenter un corps musclé d’athlète typique pour un couturier habitué à habiller des modèles élancés. Un challenge de plus qu’il s’est montré prêt à relever. Et encore aujourd’hui il sublime des tissus doux et appuie des lignes fortes pour combiner le sport, la mode et ses costumes bien aimés.

____________________

Vous souhaitez mettre la main sur votre propre costume Armani ? Ou peut-être que vous en avez un à vendre ? Consultez notre vente hebdomadaire de mode ou inscrivez-vous en tant que vendeur sur Catawiki ici.

____________________

À découvrir Vêtements Armani | Vêtements femmes | Vêtements hommes

Autres articles qui pourraient également vous intéresser :

Créez gratuitement votre compte Catawiki

Vous serez impressionné par la sélection impressionnante d’objets uniques proposée chaque semaine sur Catawiki. Inscrivez-vous dès aujourd’hui et explorez nos ventes hebdomadaires préparées par notre équipe d’experts reconnus.

Créez un compte
Partagez cette page
Close Created with Sketch.
Pas encore inscrit(e) ?
En créant gratuitement votre compte Catawiki, vous pourrez faire des offres sur n’importe lesquels de nos 50 000 objets d’exception proposés en vente chaque semaine.
Inscrivez-vous maintenant !