Guides et conseils

Les vins de garage : un culte français

Écrit par Tom | 9 octobre 2020


Dans les années 1990, un groupe de vignerons bordelais s’est détourné de l’industrie viticole et de ses règles jugées trop contraignantes. Ces producteurs indépendants se sont orientés vers une production à plus petite échelle, apparemment si petite qu’elle pouvait tenir dans un garage. C’est pourquoi, dans le milieu, on les a surnommé « les garagistes », producteurs de « vins de garage ». Et pourtant, ces vins sont régulièrement acclamés par la critique, leur donnant une sorte d’aura spéciale. Nous avons demandé à Patricia Verschelling, experte en vins, de nous en dire plus sur ces petits producteurs dissidents.

.


Qui étaient les garagistes ?

 


Les garagistes sont un groupe de vignerons ayant lancé le mouvement sur la rive droite de Bordeaux au début des années 90. Le célèbre vin Château Le Pin est un exemple typique de vin de garages, même s’il n’a jamais voulu apparaître comme tel. 



Les vignerons de Saint-Émilion ont été les premiers à produire des vins de garage

Les domaines Château de Valandraud (Jean-Luc Thunevin, enfant terrible de Saint-Emilion et parrain du mouvement des vins de garage), Château Tertre-Roteboeuf, La Mondotte, Le Dôme, Château Rol Valentin, La Gomerie et Quinault l’Enclos se sont tous érigés comme vins de garage de haute qualité (et chers) produits en petites quantités. Le mouvement des garagistes a par la suite gagné les régions viticoles d’autres régions du monde, y compris le Wine Country de Californie aux États-Unis.


Qu’est-ce que le vin de garage et d’où vient son nom ?


Les vins de garage sont des vins de caractère et de haute qualité, dont la couleur profonde révèle souvent des arômes boisés. Ils sont produits en quantités très limitées par de petits établissements vinicoles et atteignent généralement la maturité un peu plus tôt que les vins conventionnels. Les rendements sont faibles, car les raisins sont soigneusement sélectionnés et des techniques de vinification ultra-modernes entrent en jeu. C’est parce que leurs productions pourraient tenir dans un garage qu’on leur a donné le surnom de « vins de garage ».


On dit que ces vins font l’objet d’un culte, pourquoi cela ?

 


Comme mentionné précédemment, l’exemple de Château Le Pin a inspiré de nombreux garagistes. Pour la petite histoire, ce domaine a été acheté en 1979 par la famille belge Thienpont. À l’époque, il totalisait un hectare de vigne et une très petite installation de vinification aux allures de garage. Leur nouvelle approche de fabrication de vin haut de gamme fut très différente des vins de haute qualité existants produits par les célèbres Châteaux du Médoc, de Pomerol et de Saint-Emilion. Ce nouveau style a séduit de nombreux amateurs de vin et a vu la demande augmenter considérablement dans les années 80, entraînant une hausse importante des prix des millésimes du Château Le Pin. 



Ces vins ont suscité un engouement inédit et une forte demande est venue contraster avec une faible production

Autre figure importante ayant contribué à la réputation de ces vins : Jean-Luc Thunevin et son Château de Valandraud qui représentait moins d’un hectare de vigne lorsqu’il en fit l’acquisition en 1989. Il a rencontré un immense succès dès son premier millésime. En 1991, seules 100 caisses ont été produites et elles se sont écoulées en un rien de temps. Les critiques de vin comme Robert Parker ont été extrêmement enthousiastes, faisant toujours plus gonfler la demande pour les vins de garage.


Quelles sont les caractéristiques particulières de ces vins ?


Au début, les vins de garage n’étaient que des vins rouges. Les petits domaines, la faible production et une méthode de vinification très précise sont les caractéristiques principales des vins de garage. En ce qui concerne leur goût, on a une pure explosion fruitée, des arômes corsés, clairement boisés, et une acidité plus douce obtenue par fermentation malolactique.


Sont-ils encore prisés aujourd’hui et sont-ils de bons investissements ?

 


Ils sont encore très populaires, en effet, mais le battage médiatique dont ils ont fait l’objet au début des années 1990 et 2000 est terminé. Je pense que ce mouvement a redynamisé la région bordelaise et ses nombreuses règles strictes imposées par l’appellation d’origine contrôlée. Il a ouvert de nouvelles perspectives à la production de vins de qualité. Beaucoup de vins de moyenne gamme sont aussi produits dans la région Bordeaux et la concurrence y est féroce. C’est pourquoi de plus en plus de petites entreprises tentent d’imiter le mouvement des vins de garage en adoptant ses techniques de production, et en pérennisant ainsi leurs entreprises.



Bien que son heure de gloire soit passée, le vin de garage est toujours recherché par les collectionneurs

Y a-t-il d’autres mouvements viticoles comparables à celui des garagistes ?

 


Je ne peux m’empêcher de comparer le mouvement des vins de garage et celui des Super Toscans en Italie. En Toscane, les Super Toscans sont nés de la volonté des vignerons de produire des vins haut de gamme en faisant du Cabernet Sauvignon et du Merlot, même si cela n’était pas autorisé en vertu des règles AOC à l’époque. Ils ont cultivé ces vignes malgré tout et ont fait déclassifier les vins issus de ces cépages. 


À Bordeaux, les vins haut de gamme sont généralement le fruit de grands châteaux aux ressources énormes et sont principalement axés sur le terroir. Les micro-domaines viticoles comme ceux des garagistes ont voulu faire du vin de haute qualité avec une production très limitée en mettant l’accent sur une vinification extrêmement précise. Les Super Toscans et les garagistes jouissent encore aujourd’hui d’une excellente réputation car ils ont osé être différents et ils ont démontré qu’il y a mille façons de faire du vin de qualité.


 ____________________

Goûtez aux vins des plus grands vignerons indépendants au détour de nos ventes de vins ou inscrivez-vous comme vendeur sur Catawiki.


À découvrir Vins | Bordeaux Grands crus et Pomerols classés


Vous aimerez aussi ces articles : 


Pourquoi les vins allemands sont dignes d'intérêt


L’histoire méconnue du vin autrichien


Tout ce que vous devez savoir sur le vin bio


Créez gratuitement votre compte Catawiki

Vous serez impressionné par la sélection impressionnante d’objets uniques proposée chaque semaine sur Catawiki. Inscrivez-vous dès aujourd’hui et explorez nos ventes hebdomadaires préparées par notre équipe d’experts reconnus.

Créez un compte
Partagez cette page
Close Created with Sketch.
Pas encore inscrit(e) ?
En créant gratuitement votre compte Catawiki, vous pourrez faire des offres sur n’importe lesquels de nos 50 000 objets d’exception proposés en vente chaque semaine.
Inscrivez-vous maintenant