L’histoire du whisky – et comment investir dans celui-ci

By: Anne-Sophie Bigot

Le whisky est entouré d’une histoire longue et fascinante, depuis les jours sombres de la Révolte du Whisky à son statut d’alcool de collection qu’il a pris aujourd’hui. Les anciens Celtes l’appelaient uisge beatha, ce qui signifie “eau de vie”. Comment une boisson considérée si nécessaire est devenue synonyme de révolte – et plus récemment, un véritable objet de collection ?


Anne-Sophie Bigot - Experte en Whisky

Un dérivé du whisky était utilisé dans le cadre de cérémonies religieuses au Moyen Âge en Écosse, par l’intermédiaire de moines chrétiens. Sans raisins et sans possibilité de faire du vin, les Écossais et les Irlandais se sont alors tournés vers les grains utilisés pour préparer la bière et ont distillé du whisky. En 1494, la réputation des Écossais à produire du whisky s’était déjà bien diffusée, et l’alcool lui-même était populaire.

L’alcool de contrebande

Le whisky a trouvé sa première association avec une révolte en 1541, lorsque le roi Henri VIII a fermé des monastères en Écosse. Les moines ont alors commencé à produire du whisky en privé. Environ deux cents ans plus tard, une taxe a stoppé net la production d’alcool, mais les Écossais ont continué à produire du whisky illégalement. La fumée découlant des feux servant à fabriquer le whisky pouvait trahir les contrebandiers, aussi les rebelles produisaient le whisky la nuit. Le whisky a alors pris le nom de “moonshine”, (clair de lune).

De l’autre côté de l’Atlantique, les autorités américaines se sont calquées sur l’Angleterre et ont rendu plus difficile l’obtention d’ingrédients pour produire le whisky, mais les fermiers ont trouvé des failles dans le système et ont lancé la grande “Révolte du Whisky”. En 1823, l’Angleterre a rendu légale la production de whisky via un système de licence, ce qui a incité   la naissance de moyens innovants de fermentation et de distillation de l’alcool. Le whisky a ainsi pu être produit plus vite, gagnant également en qualité.

La Prohibition aux États-Unis en 1920, avec l’interdiction de la production, du transport et de la vente d’alcool, a changé la donne. Malgré la levée de l’interdiction en 1930, il a fallu un peu de temps à l’industrie de l’alcool pour retrouver des couleurs – et lorsque cela a été le cas, les consommateurs se sont tournés vers des spiritueux, au détriment du vin et de la bière qu’ils préféraient par le passé. Au cours du XXe siècle, le whisky s’est retrouvé associé à un comportement non-conformiste et rebelle, et à la musique rock. De nombreuses chansons de rock, reprenant des thèmes déjà abordés plus tôt par le blues, parlaient de nuits baignées de whisky et des heures qui suivaient, avec des artistes comme AC/DC, Van Halen, les Doors, Lynyrd Skynyrd, Thin Lizzy et les ZZ Top apportant leur pierre à l’édifice.

Le whisky comme investissement

Il n’est guère surprenant que le whisky soit devenu un des produits préférés des investisseurs. L’année dernière, le whisky rare a dépassé le vin et l’or pour le choix d’un investissement de qualité, et les analystes affirment que la tendance va continuer, tant en valeur qu’en popularité.

Il est capital d’avoir une vue à long terme sur le whisky. Attendez-vous à conserver une bouteille pendant 8 à 10 ans avant de la vendre pour gagner de l’argent. Lorsque vous achetez pour investir, cherchez les vieux whiskys qui ne sont plus produits, remplacés par des versions plus récentes – ou des bouteilles de distilleries qui ont fermé, comme Brora ou Rosebank.

Renseignez-vous aussi sur le nombre de bouteilles produites. Plus il est bas, mieux c’est. À l’heure actuelle, la bouteille la plus chère jamais vendue aux enchères est The Macallan“M” Decanter de 6 litres, par Lalique, qui a atteint la somme de 393,109 £. Seuls 4 Decanters ont été produits dans le monde : son prix vient en partie de là. Les producteurs japonais sont actuellement en pleine expansion, et des distilleries telles que Venture Whisky séduisent les investisseurs.

Pour commencer une collection, jetez un œil à nos enchères hebdomadaires pour trouver des whiskys du monde entier. C’est l’endroit idéal pour commencer vos propres investissements dans “l’eau de vie”.